Sollicitation Gérontologue (6)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Sollicitation Gérontologue (6)Discutant brièvement avec Marie-Paule m’offrant un café. Trouvant la situation particulière voyant la madame assise torse nu devant moi… Marie-Paule – C’était bien avec Andrée…Moi – Inusité…Mais vraiment très bien…Marie-Paule – Le café est assez corsé oui…Moi – Vraiment parfait…Marie-Paule – Il commence à faire vraiment chaud ici…Tu trouves pas…Moi – Quand même assez…Marie-Paule – Il me reste quelques huîtres au frigo…En voudrais tu quelques unes…Moi – Non merci…Je suis pas un grand fan des huîtres…Marie-Paule – Ah bon…T’es pas un grand fan de crustacés…Moi – Plus ou moins…J’aime beaucoup le crabe et le calamar par contre…Marie-Paule – Oui…moi aussi…Mais je préfère les queues de homards…C’est tout à fait délicieux…Moi – Hey bien…Autre préférence point de vue culinaire…Marie-Paule – La soupe au carotte…La viande rouge…Le tiramisu…Le café et le chocolat…Moi – Très bon choix…Marie-Paule – Çà te gêne pas que mes seins sois à la vus de cette façon devant toi… Moi – Non…Pas vraiment…Marie-Paule – Bon…On s’y met ou bien tu préfères discuter encore un peu…Comme Andrée me l’avait conseillé auparavant. Marie-Paule préférant faire l’amour plutôt que de se faire sauter. Me préparant à y aller tout en douceur avec elle pour ne pas trop la brusquer. Enlevant sa petite culotte noire avant de s’allonger sur le lit. Ouvrant ses jambes me disant de faire ce que je voulais. Me déshabillant tout doucement. La madame sous la lumière tamisée regardant ma tige dressée. Puis mon corps svelte et musclé de jeune conquérant venu l’assouvir… Marie-Paule – C’est trop bien pour moi…La madame rougissant se sachant vieille et illegal bahis aucunement sollicitée. M’approchant d’elle tel un faucon observant sa proie. Marie-Paule était maintenant prête à se faire assouvir de ma vive jeunesse. Salivant presque à la vue de mon guiro de bois dressé. La pointe de ses seins durcie me démontrant de grosses aréoles brunes. Très délectables et délicats au touché. Venant lui lécher la chatte au pubis taillé court. Un peu lubrifiée à l’avance la trouvant très goûteuse. Un étrange arrière goût de banane se développant sur mes papilles gustatives. Lui demandant si elle en avait mangée beaucoup…Marie-Paule – À peu près cinq…Je connaissais déjà ses vertus sur la flore vaginales…Moi – Hummmm…Intéressant…Marie-Paule – C’est ta première vieille chatte que tu goûtes je suppose…Moi – Oui…C’est ma première…(Sarcastiquement parlant)Marie-Paule – Hummmm…Intéressant…J’espère que tu l’apprécies…Léchant avec plus d’avidité la madame gémissant sous mes coups de langue. Me relevant pour lui embrasser l’intérieur des cuisses et ensuite ses seins ronds moyens tombant. Caressant sa vulve de ma main droite la madame mouillant abondamment. Peut-être le résultat d’avoir mangée plusieurs huîtres avant notre rencontre. Une vertu de cet aliment supposément aphrodisiaque. Plusieurs bûches mis dans son foyer Marie-Paule qui commençait à être ultra chaude. Bouillante comme le bouillon d’une soupe repas tonkinoise. Il ne me restait plus qu’à y introduire les nouilles, les épices à soupe pho, les carottes, l’ail et les oignons vert taillés finement. Puis la viande rouge taillée très mince cuisant à même le liquide chaud. Sa coloration externe brune foncée avec l’intérieur illegal bahis siteleri rouge rosé. Frissonnant semblant apprécier mon approche délicate et posée. Âgée de 63 ans elle redécouvrait l’amour à nouveau….Marie-Paul – Hummmmmm…C’est bon…Hummmmmmmmmmmmm…Continue…Quelques effluves chaudes de cyprine se déversant dans ma bouche. La voilà maintenant qui voulait se faire mettre la baguette de pain dans son fourneau…Marie-Paul – Allez…Viens viens viens…J’ai trop envie…Mets là…M’introduisant dans son antre chaud calmement. La madame un peu tendue avait perdue l’habitude de se faire pénétrer. Posant une main sur ma poitrine en me disant d’y aller lentement. Mon rythme était guidé tel les mouvements d’une douce brise de vent. Faisant bouger mes hanches comme les vagues d’un vaste océan. Mon regard posé sur le sien pour lui donner confiance. Elle semblait apprécier mes intrusions dans son vagin adéquatement dilatée. M’indiquant d’accélérer un peu le rythme la dame gémissant sous mes coups de pieux. Ultra chaude citant quelques paroles saintes durant l’interaction. Marie-Paule cinq minutes plus tard tergiversant vers une autre proposition. Elle voulait se faire fourrer en levrette à présent. Me signifiant d’y aller pleine vitesse si je le voulais. Le haut de son corps appuyé sur un oreiller cambrant son fessier dans les airs. Elle voulait qu’on fasse l’amour tel deux jeunes amants dans la fleur de l’âge. (Évidemment que je l’étais (25 ans) et elle non (63 ans). Se préparant à toutes éventualités. N’attendant plus que ma fervente jeunesse entreprise dans sa vulve mouillée…Marie-Paule – Vas y…Laisse toi aller…Ma vieille chatte est à toi à présent…Fourrant sa vieille canlı bahis siteleri vulve en levrette de façon vive et soutenue. Quelques jets de cyprine coulant entre ses cuisses durant les intrusion pelviennes. La madame qui commençait à jouir m’agrippant fermement de ses hanches dodues. Le fait d’avoir éjaculé une fois auparavant en compagnie d’Andrée me donnant un peu plus d’endurance. Marie-Paule qui se faisait défoncer comme une chienne voyant alors son expression faciale changer. Me regardant vers l’arrière son visage plaintif me signifiant de continuer. Car elle prenait à présent son pieds remarquant que ses lèvres vaginales étaient un peu plus gonflées qu’au début. Mes intrusions un peu plus serrées coulissant dans son vagin chaud comme dans du beurre. Ses voisines immédiates sûrement réveillées à présent. La madame jouissant d’une vive voix. Un bel orgasme en milieu de parcours continuant sur la même cadence. Marie-Paule me gratifiant d’une éjaculation féminine durant l’engagement. Mouillant mon abdomen et la couverture du lit. Une première pour moi n’ayant jamais réussi à atteindre un tel résultat en faisant l’amour…Marie-Paule – Ouiiiiiiiiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…Me repositionnant à l’extérieur du lit pour lui faire subir la position de la brouette. Toujours en levrette accrochant ses jambes autour de ma taille. J’étais entrain de la limer solide debout les pieds sur le plancher de bois. Marie-Paule peu endurante dans cette position son corps complètement affalé sur le lit. Me retirant pour venir éjaculer sur elle. Complètement souillée de mes semences chaudes et sirupeuses. Comme la sève coulant du bois d’érable à l’arrivé du printemps. Réalisant que Marie-Paule avait été une baise formidable.Allant à la salle de bain pour me doucher à nouveau. Laissant une note a passage sous la porte de la chambre d’Andrée… Moi – (Désolé…J’ai déjà trop donné…Peu être une autre fois…Sans rancune)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir