Coiffeuse Esseulée (6) Le Voyageur

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Coiffeuse Esseulée (6) Le VoyageurFaisant de l’auto-stop accompagné de mon sac de voyage. Arrivant sur une plage à Cap-aux-os décidant d’y mettre pieds à terre pour quelques jours. Il y avait une interdiction d’y planter une tente sur le sable. Décidant quand même d’y crécher trouvant un lieu caché à l’abris des regards entre deux falaises à un demi kilomètre environ du point de rencontre. Montant mon logis aussitôt la noirceur venue. Prenant quelques morceaux de bois pour m’y faire un feu. L’endroit réputé pour ce genre d’activité en soirée. Un auberge de jeunesse, un terrain de camping et plusieurs chalets faisant partis du milieu touristique. J’étais trop radin pour y dépenser quelques dollars me complaisant dans la solitude. Observant les gens devant une journée ensoleillée et radieuse. Plusieurs belles femmes en maillots de bain défilant profitant des vagues et de l’océan. Une dame d’origine française dans la fin quarantaine venant m’aborder. Connaissant peu l’endroit me demandant quelques informations sur celle ci. Vivant à une heure et demi du lieu je connaissais évidemment les environs. Lui suggérant quelques options mentionnant la plage de la pointe de Penouille. La madame me la ramenant toujours avec le mot quenouille pour une raison que j’ignore. Une blonde au cheveux courts et aux yeux bleus portant des lunettes avec un physique mince et longiligne. Elle semblait en manque de chaleur humaine voyageant elle aussi de son sac à dos. Discutant me signifiant qu’elle devait rester à L’Auberge Internationale Forillon pour trois ou quatre jours encore. Recherchant un peu de compagnie aimant le fait que j’étais un voyageur aussi. Elle me tournait visiblement autour étant âgé de 26 ans dans la fleur de l’âge. Avec les yeux pers et les cheveux châtains. Mesurant 5 pieds 6 avec un corps svelte et athlétique. Motivée par la séduction m’indiquant que de dormir au côté d’un homme lui manquait un peu. Que l’environnement exotique du Québec lui donnait étonnamment des chaleurs insoupçonnées. Se sentant un peu comme une chatte sur un toit brûlant. Attendant son valeureux héros pour venir la prendre et la ramener en lieu sûre. Mais disons que notre vingt ans de différence me refroidissait un fethiye escort peu. En plus de ne pas être un super canon de la beauté avec peu de courbes et une petite poitrine. L’écoutant sans trop lui porter d’attention. La dame baissant pavillon après un bel essais me saluant de la main. Repartant en explorant l’endroit pour ainsi le connaître un peu mieux. Dormant sur la plage avec un feu tout près. M’étant régalé auparavant d’un délicieux steaks cuit sur les flammes. Un petit groupe fêtant au loin comme il était coutume en été. Préférant rester seul aimant la vie ainsi. Musicien cherchant un peu d’inspiration dans l’écriture. Ce genre d’occasion bohème était tout à fait typique de ma personnalité. Me réveillant au lendemain aucune personne venant me signaler en infraction. Les gens repeuplant l’endroit la fin de semaine arrivée. La dame française revenant faire son tour en tentant sa chance à nouveau. M’indiquant que son lit était extraordinairement confortable et chaud. Me donnant son numéro de chambre en me disant de venir si celà me tentait. Me proposant de marcher avec elle sur la plage. Elle portait un paréo blanc avec des motifs de fleurs japonaises bleus foncés. Portant un bikini gris pâle son haut me démontrant la forme de ses petits seins. Moi portant un short d’été gris foncé et un t-shirt blanc avec un motif jeune-orange. Il y avait des douches payantes tout près préférant me laisser aller pour aujourd’hui. Françoise de son nom était de plus en plus à l’aise et tactile en ma présence. La dame en profitant pour enlever mon t-shirt en attouchant ma poitrine un bref instant. Exprimant un Hummm c’est vraiment de plus en plus intéressant. Me laissant étrangement seule en repartant vers une autre direction. M’indiquant que si je ne l’intéressait pas. Qu’elle allait tout simplement aller voir ailleurs courtisant déjà avec d’autres hommes dans les environs. La sentant un peu frustrée d’être aussi peu sollicité de ma part. S’offrant presque sur un plateau d’argent. M’avouant entre les branches que son vagin n’avait pas été assouvie depuis déjà si longtemps. Pensant peut-être que je n’aimais pas les femmes. Venant piquer un peu mon orgueil sans trop pour autant y porter attention. escort fethiye La madame visiblement en manque de chair fraîche. Utilisant cette tactique féminine pour éveiller le mâle qui sommeillait en soi.Profitant de ma journée sans être importuné cette fois ci. Me disant que de tirer un coup ne serait peu être pas une mauvaise idée. Étant abstinent depuis disons plusieurs mois (ou quelques années). Le sommeil portant conseil décidant d’emboîter le pas avec celle ci. La revoyant au lendemain en début de soirée me proposant de venir crécher avec elle à l’auberge. Baisant pendant plus de deux heures la française était en total manque de queue. La prenant en levrette puis dans la position du missionnaire venant deux fois dans la soirée. On était tout sauf silencieux son lit grinçant tel un pieu frictionné à l’aide d’une corde et d’un archet pour faire un feu. Elle ne s’était visiblement pas taillée la chatte depuis longtemps son buisson extrêmement poilue. Goûtant à sa chair humide rosée de la cyprine coulant abondamment de sa fente. De nature hippie elle aimait faire l’amour et çà se sentait. Trempant mon pinceau dans son antre mouillée des sons de pénétrations vaginales résonnant dans toute la pièce. Touchant son corps mince et le flanc de ses côtes. Elle avait de belles petites fesses rondes ultras fermes. Ses petits seins aussi ronds un peu tombant très agréables au touchés. Une femme hyper chaude et super résistante à la pénétration rapide et intense. Un réel bon coup pour ma première mature à vie. Françoise très légère entreprise sur un mur au final. Exprimant plusieurs son jouissifs dans cette position l’introduisant avec rapidité et vitesse. Me retirant pour venir éjaculer sur le plancher de bois le souffle court. Portant toujours son fessier de mes mains ses deux jambes entourant ma taille. Elle m’embrassait à présent me signifiant avoir beaucoup aimée. Remettant le couvercle au feu au lendemain mais dans ma tente cette fois ci. Un employer de l’auberge nous ayant au préalable desservi au matin. Quelques plaintes soumises de la part de d’autres occupant de l’auberge à cause du vacarme et de l’intensité de notre ébat. Françoise gémissant à pleine voix exprimant des fethiye escort bayan Ouiiiii C’est trop bonnnn, C’est trop bonnnnn. Maintenant ensemble en fin de soirée à l’intérieur de la tente dans une position particulière. Rappelant la position de mi-côté me positionnant par contre à 45 degrés devant elle. Introduisant ma tige à genou en chevauchant sa jambe droite. Françoise allongée sur le flanc droit sa jambe gauche étirée au maximum contre mon flanc gauche. Prenant sa cuisse gauche ou bien la base de son mollet. Ma main droite lui agrippant le fessier ajouté d’une variante lui doigtant l’anus de deux de mes doigts à sa demande. M’indiquant de venir la prendre tout doucement. Faisant l’amour pendant une heure et demi dans cette même position démontrant une Françoise assez flexible. Une position à la pénétration peu profonde lui permettant de converser en même temps. Écoutant ses directives et ses états d’âmes un feu de bois brûlant tout près. L’ombre chinoise de nos deux corps se dévoilant à travers la tente dans cette drôle de position. Remarquant quelques spectateurs curieux au loin semblant nous observer. Me retirant pour venir éjaculer vers son entrejambe. Une position qu’elle semblait apprécier entreprise tout en douceur et en finesse. Prenant plaisir à m’assouvir d’une chatte aussi velue et chaude. Réalisant que les françaises devaient peut-être être toutes en chaleurs comme celle ci.Une saucette nocturne à la belle étoile revenant nus sous la tente. Françoise me remerciant de l’avoir finalement assouvie. Qu’elle avait grandement apprécier la présence de ma jeunesse fougueuse. M’avouant devoir partir au lendemain matin dormant appuyée près de mon flanc gauche. Me réveillant à nouveau seul étant sur mon départ aussi. Françoise partie tôt à l’aube en m’embrassant sur la joue. Me laissant ses coordonnées internet ainsi que sa petite culotte rose déjà portée en offrande. Notant que Françoise avait une odeur super agréable. Prenant une douche de la plage extérieur pour ensuite me remettre en route. Mes cheveux en broussailles avaient peut-être besoin d’être coupés et rafraîchis un peu. Croisant sur ma route un salon de coiffure me retrouvant dans le petit bâtiment convivial. Claudine m’y accueillant sans rendez-vous l’endroit plutôt tranquille. Me demandant la coupe voulue et mes préférences. La madame de corpulence voluptueuse de nature très chaleureuse. Une femme que je dirais dans la cinquantaine tout au plus.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir