Un moyen de payer sa dette

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Un moyen de payer sa detteUn moyen de payer sa dettePour cette histoire vraie, je me suis permis de changer le prénom de mon amie pour ne pas qu’elle soit reconnue.Catherine est une jolie blonde, presque 50 ans, de jolies formes là où il faut sans être trop forte. Un 85C de tour de poitrine qu’elle met en valeur avec des soutien-gorge pigeonnant sous des chemisiers entrouverts offrant de jolis décolletés aux yeux de tous. Plus adepte des jeans ou leggings sous lesquels il est possible d’apercevoir les élastiques de culottes bien classiques, mais des fesses qui semble fermes et qui donnent envie. De beaux yeux marrons clairs et toujours le sourire même dans les moments difficiles. Elle est divorcée avec deux enfants à charge ce qui lui rend la vie difficile vu son petit salaire d’un simple mi-temps. Elle essaie de joindre difficilement les deux bouts mais certains mois elle a beaucoup de mal.Pour ma part, 60 ans, brun dégarni 85kg un peu enveloppé il faut l’avouer et toujours prêt à rendre service.Je l’ai rencontré plusieurs fois et je devinais à son regard qu’elle portait un intérêt sur moi. Il est arrivé que certains soirs nous faisions des petites parties de pétanque en rigolant et si avant de commencer elle était habillée très classique, elle profitait des beaux jours pour sortir en short et polo col en V. Très vite je me suis rendu compte qu’elle se penchait souvent devant moi me laissant entrevoir sous son polo ses jolis seins à peine soutenus. La vue de dos était toute aussi ravissante car le short était court et bien penchée, il laissait voir la lisière de ses fesses blanches. Mon seul regret était qu’elle porte toujours des culottes un peu comme nos grands-mères mais j’espérais toujours qu’elle change un jour.Mais l’histoire à commencer un jour de décembre un peu avant les fêtes. Elle souhaitait offrir un ordinateur portable à sa fille, mais ne savait pas quoi acheter. Je lui proposais donc de m’en occuper et elle accepta me disant qu’elle me rembourserait. Je me mis en quête de son cadeau et rapidement je l’ai commandé. J’avais réussi à trouver pour 350€ ce qui lui convenait parfaitement.Noel arriva et le cadeau fit son effet sa fille était comblée. De mon côté je ne disais rien mais j’attendais le remboursement, me disant que je devrais revoir mon argent au début de l’année, après la paye. Mais rien ne vint pendant plusieurs mois et ce n’est qu’un an plus tard que Catherine me remboursa enfin 50 €. C’était mieux que rien mais il restait encore un gros morceau. De nouveau le temps s’écoula sans remboursement malgré nos rencontres fréquentes. Un an plus tard elle m’envoie un texto m’appelant au secours car elle n’a plus de sous pour finir le mois et son frigo est vide. Pensant à ses enfants je lui réponds que je peux la dépanner et elle accepte immédiatement mon offre de 50€.Je me déplace chez elle pour lui porter l’argent et la retrouve avec sa fille qui me demande si je peux les emmener en courses. Je ne peux pas refuser cette demande de service (je suis trop bon). Les courses faites je ramène juste Catherine chez elle sa fille étant partie chez elle retrouver son copain et je monte les courses avec ma protégée. Un petit café ensemble et je rentre chez moi.Plusieurs moi se passent sans remboursement et je décide d’aller la voir pour la secouer un peu, non pas que j’ai besoin mais ça commence à s’éterniser et je doute de son envie et de ses possibilités de me rembourser un jour. J’arrive chez elle et je sonne à la porte par surprise. Elle ouvre étonnée de me voir là mais m’invite à rentrer. Elle me propose un café car elle sait que j’aime bien boire le café ce que j’accepte. Pendant un moment nous discutons de choses et d’autres avant que je me décide à lui dire les raisons de ma venue. Lorsque je lui explique qu’il serait temps de me rembourser elle me dit qu’elle ne peut toujours pas même si elle aimerait bien le faire. Elle me raconte ses problèmes financiers et finie en larmes devant moi. Je me lève pour la consoler lui disant qu’il y a toujours moyen de s’arranger. güvenilir bahis Elle me regarde restant assise sans rien répondre. Je pose mes mains sur ses épaules, elle ne bouge pas et je vois dans le reflet de la vitre qu’elle ferme les yeux. Je glisse doucement mes mains sur ses épaules puis je glisse doucement dans son cou pour finir par descendre le long de sa gorge. Je m’arrête à l’orée de son décolleté, la regarde de nouveau dans la vitre pour continuer ma progression des deux mains dans son décolleté jusqu’à effleurer le dessus de ses seins. Elle pousse un soupir et se penche en arrière ce qui ressemble fort à une invitation. Je glisse mes mains entre le fin tissu de son soutien-gorge et sa peau douce pour finir par envelopper ses seins à pleines mains. Elle gémit doucement et je sens ses pointes de seins qui commencent à durcir sous mes paumes de mains. Elle penche sa tête en arrière et ouvre alors des yeux pour chercher les miens tout en souriant. Je suis un peu surpris de la voir se laisser aller de la sorte jusqu’à ce qu’elle me dise qu’elle a toujours eu envie de ça. Elle m’avoue fantasmer souvent sur moi et qu’elle n’attendait que ça depuis longtemps. Je dois reconnaitre que je suis surpris et je lui avoue que moi aussi je fantasme sur elle mais en l’imaginant très coquine et sexy. Elle me sourit toujours en me demandant quelle tenue j’imagine la voir porter.Je lui avoue être très voyeur de belles femmes comme elle ce qui la fait rougir puis je me décide de lui dire ce que j’aimerais la voir porter. Tu serais en minijupe très courte avec tes petits chemisiers ou tes polos avec de beaux décolletés que ce serais parfait. Et pour couronner le tout sans réfléchir je dis toute nue dessous ne pensant pas qu’elle soit capable d’accepter.Encore une fois je suis étonné car elle prend mes mains pour les retirer de son soutien-gorge avant de le dégrafer et de le retirer. Puis elle me demande de l’attendre un instant et disparait dans son appartement deux minutes pour revenir en minijupe vraiment courte. Elle s’approche de moi et je la prends dans mes bras pour la serrer contre moi et nos bouches se collent l’une à l’une pour baiser frénétique. Nos langues se mélangent, tournoient dans nos bouches et je pose mes mains sur ses fesses. Elle les reprend pour les glisser sous sa jupette pour me mettre en contact avec sa peau. Elle ne porte rien dessous ce qui provoque chez moi le bouquet final de mon érection qu’elle ne peut que sentir contre ventre.Je lui demande si elle est prête à payer sa dette de sa personne et la réponse est sans appel, c’est oui autant que je veux. Je me réjouis de cette réponse en souhaitant l’aider plus souvent si elle le désire moyennant le droit d’avoir son corps entre mes mains le plus souvent possible. Elle approuve d’un simple mouvement de la tête en me proposant de pouvoir même avoir beaucoup plus. Je ne tiens plus et je glisse ma main entre ses cuisses, je sens sa toison épaisse. Je lui dis que je n’aime pas trop les poils et que j’aimerais beaucoup qu’elle soit toute lisse. Alors elle se décolle de moi, me prend la main et m’emmène avec elle vers la salle de bain. Elle sort de l’armoire de toilette tout ce qu’il faut pour se raser, s’assied sur le petit tabouret à côté de la baignoire et me dit que si je veux qu’elle soit lisse je n’ai plus qu’à raser sa toison. JE jubile à l’idée de lui raser la chatte en prenant la mousse à raser que j’étale délicatement puis le rasoir avec lequel je passe doucement dans ses poils pour les enlever. En 5 minutes la voici rasée entièrement et j’essuie sa chatte avec une serviette pour enlever toute trace de la mousse. Sa fente est belle et luisante. Lorsque je passe la main dessus je sens sa liqueur déjà répandue dessus ses lèvres. Je glisse un doigt entre ses lèvres mais elle m’arrête et me propose d’aller dans sa chambre sur le lit pour être mieux. Je la suis immédiatement pour la voir s’allonger jambes grandes ouvertes prête à recevoir mes caresses. Je plonge de nouveau un doigt dans sa fente trempée, puis deux türkçe bahis en les faisant coulisser. En même temps mon pouce fait rouler son clitoris qui gonfle bien lui provoquant de petits gémissements de plaisir. Au bout d’un petit moment elle me fait retirer mes doigts en prenant ma main et me dit qu’elle a trop envie de moi. Je me relève, me déshabille rapidement et je m’allonge sur elle la bite écrasée contre son ventre tout en l’embrassant. Elle dégage sa bouche de la mienne pour me supplier de la pénétrer mais je ne bouge pas en lui disant de demander mieux que ça. Je veux savoir si elle va oser me le demander vulgairement mais rien ni fait. Elle me répète de la pénétrer qu’elle veut me sentir en elle. Je lui dis demande alors si elle veut se faire baiser et enfin elle se lâche en criant presque me suppliant de la baiser. Je prends ma bite à pleine main et frotte sa chatte avec. Elle se tend en avant pour essayer de faire rentrer mon membre en elle, mais je lui dis que je veux qu’elle m’implore de façon plus cochonne. Dans un soupir elle me demande d’enfiler sa chatte avec ma grosse pine, qu’elle veut que je la prenne comme une cochonne. Je pose mon gland gonflé sur ses lèvres et je m’inserts en elle sans ressentir la moindre résistance m’enfonçant au plus profond de son vagin dégoulinant. Je dis que c’est une grosse salope et elle rougit en approuvant, me disant qu’elle rêve depuis longtemps de me sentir en elle. Elle bouge son bassin pour m’aider à la baiser lorsque je commence mon va et vient dans son ventre. Sa jouissance vient rapidement et elle a un orgasme fulgurant sous l’impulsion de ma bite alors que je sens monter en moi mon jus de couilles. J’arrête de bouger pour lui dire que je ne veux pas prendre le risque de la mettre enceinte ce qui l’attriste car elle veut sentir mon foutre au fond d’elle.Je lui propose alors de passer par l’autre porte bien plus étroite et elle ne répond pas franchement mais hoche la tête. Je devine qu’elle ne s’est jamais faite sodomisée. Je lui dis que j’aimerais bien lui faire découvrir la sodomie en l’enculant et que je pourrais me vider les couilles au fond d’elle. Elle devient rouge écarlate et me dit qu’elle ne l’a jamais fait, qu’elle a peur d’avoir mal et que ce n’est pas trop propre. Ma réponse est claire, je lui promets d’aller doucement et que si elle veut elle peut faire un petit lavement avant pour être rassurée. Devant mon insistance elle accepte mais se lève et me demande de l’attendre le temps qu’elle aille se nettoyer le fion. Au moment où elle me laisse sur lit je lui dis de ramener de l’huile ou du beurre pour faciliter le passage. 5 bonnes minutes plus tard elle revient un peu honteuse avec la bouteille d’huile et la pose sur la table de chevet à côté du lit avant de se rallongée à mes côtés. Elle se tourne vers moi, je lui souris et l’embrasse tendrement avant de prendre la bouteille. Je me mets un peu d’huile sur deux doigts puis je frotte doucement sa rondelle avec mes doigts. Elle n’ose pas bouger et je suis obligé de lui demander de se mettre à 4 pattes pour que je puisse la préparer. Elle se met en position, je fais couler de l’huile dans sa raie et j’insère un doigt dans son petit trou bien serré. Elle serre les fesses mais j’arrive quand même à me frayer un passage dans son anus et sans trop de difficultés je l’enfonce en entier. Elle gémit mais se laisse faire, je commence à le tourner et à le faire coulisser lentement puis un peu plus vite. Je le retire et reverse à nouveau un peu d’huile sur sa rondelle avant de poser mes deux doigts dessus et de pousser pour les faire rentrer. Elle pousse un petit cri au moment où le passage se fait comme quand je me mets à les tourner ensemble en les enfonçant. Au bout de 5 minutes je sens sa petite porte qui à finie par s’ouvrir et je sais que je vais pouvoir y mettre ma queue.Je retire mes doigts, reverse de l’huile sur sa rondelle qui reste entrouverte comme sur ma bite et j’approche mon gland que je pose dessus. Elle ne doit pas deviner que c’est ma queue qui va güvenilir bahis siteleri rentrer car elle se laisse faire, mais au moment où je pousse pour rentrer tout mon gland elle crie en me demandant d’arrêter. JE ne dis rien en lui caressant les fesses, puis je les écarte en poussant de nouveau. Elle crie encore me suppliant d’arrêter car je lui fais mal mais j’insiste un peu et d’un seul coup ma bite est aspirée par son fondement. Je lui dis que c’est finie, ma bite est rentrée, même si c’est loin d’être le cas, et qu’il faut qu’elle respire profondément. Je lui rappelle aussi qu’elle m’a dit que je pouvais profiter d’elle autant que je le voulais ce qui la fait se taire. Elle pleurniche un peu mais se laisse faire mais je reste sans bouger pour laisser le temps à sa rondelle de se dilater. Je lui propose alors de se caresser pendant que je l’encule pour la décontracter, ce qu’elle fait aussitôt. Je force alors de nouveau son anus et enfin je sens ses sphincters s’ouvrir et ma bite peut s’enfoncer au plus profond de son cul. Elle gémit sous la pression en sentant son anus rempli par mon membre jusqu’au moment où je commence de la limer. Elle gémit plus fort mais soulève son cul pour se cambrer afin de mieux s’offrir et mes couilles pendantes touchent sa chatte dégoulinante.Tout en la traitant de salope je lui demande si elle aime ce que je lui fais subir et à mon grand étonnement elle me répond oui qu’elle découvre une nouvelle sensation qui lui plait. Je vais alors plus vite en lui disant que je vais lui défoncer son fion de chienne. Elle se lâche enfin et me confirme qu’elle est ma salope, ma chienne, ma pute et qu’elle veut se faire enculer encore plus vite et plus fort. Je la lime alors plus fort et de grands coups bien profonds pendant qu’elle continue de se branler le clito. Elle gémit de plus en plus et elle a la respiration qui accélère jusqu’au moment où elle m’annonce qu’elle va jouir. Je lui demande de m’attendre un peu pour jouir ensemble et quand je sens ma semence monter je lui dis que je viens. Elle part alors dans un nouvel orgasme, les jambes tremblantes sa tête s’effondrant sur le lit dans des petits cris qui ne s’arrêtent plus pendant que je me mets à gicler ma semence au plus profond de son intestin en criant moi aussi. Son orgasme augmente sous les impulsions de ma bite qui gicle et nous finissons allongés l’un sur l’autre sans bouger, épuisés par ce coït. Je l’embrasse doucement dans le cou, elle ne bouge pas jusqu’à ce que ma queue ramollie sorte de son petit trou. Je me redresse et je regarde son cul grand ouvert d’où coule un flot de jus, le mélange de son jus et du mien que je prends sur les doigts. Elle se retourne et me montre à nouveau en poussant provoquant de petits jets de se mélange qui me coule sur les doigts. Elle me propose d’aller prendre une douche ensemble ce que j’accepte.A peine dans la douche et l’eau tiède qui coule sur nos corps, elle s’accroupie devant moi pour sucer ma bite qui est sortie de son cul il y a peu de temps déclenchant une nouvelle érection. Contente de voir que je bande de nouveau, elle enfourne ma bite et la suce comme une goulue tout en me branlant. En moins de 5 minutes je sens à nouveau mon jus qui monte, je la préviens mais elle continue et je gicle dans sa bouche. De bonnes giclées bien chaudes recouvrent sa langue et dès que j’ai fini elle aspire ma bite pour tout avoir dans sa bouche avant d’avaler d’un coup. Pas une goutte de perdue, me dit-elle en souriant. Nous terminons tranquillement notre douche en nous pelotant, puis nous nous séchons mutuellement. JE lui propose alors d’aller boire un café mais en restant nus ce qu’elle accepte volontiers. Tout en buvant notre café elle me dit qu’elle vient de me rembourser 20 euros avec un grand sourire aux lèvres et qu’il faudra encore beaucoup de séances pour finir de payer sa dette. Nous décidons de nous revoir au moins une fois par semaine chez elle ou chez moi et elle me promet de s’habiller en femme tout le temps. Je lui demande ce qu’elle veut me dire et elle me jure d’être tous les jours dans la tenue que j’aime, qu’elle m’enverra des photos d’elle en tenue coquine y compris des photos où je pourrai voir qu’elle ne porte plus de dessous.Qu’elle bonne idée j’ai eu en pensant à ce remboursement !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir