Désirs charnels entre une mère et son fils

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Désirs charnels entre une mère et son filsLa relation que je vis avec mon fils a commencé à se dessiner quelques temps après son 18e anniversaire . Laurent n’est pas très pudique et je l’ai souvent vu sortir nu de la salle de bain pour aller s’habiller . Je souriais en voyant ce beau jeune homme qu’il était devenu ; mais ce n’était que de l’admiration et de la fierté lorsqu’un jour je suis entrée dans la salle de bain , je l’ai surpris avec son sexe dans sa main et mes yeux sont restés fixés sur ce sexe en érection qui dépassait largement de la main qui le tenait . Laurent n’a même pas tiré le rideau et je suis sortie avant qu’il ne dise un mot .La vision de ce beau sexe ne quittait plus mon esprit et un soir j’ai eu honte quand j’imaginais le sexe de mon fils dans ma main alors que je caressais le mien .Un jour mon fils me fit remarquer que si je voulais trouver un autre homme je pourrais, avec le corps que j’ai , m’habiller plus jeune et mettre en valeur mes formes .Sur le moment je lui ai souri et remercié pour son compliment , mais lorsqu’il a ajouté :” Si tu n’étais pas ma maman , il y a longtemps que je t’aurai draguée ! “j’ai pris ça à la plaisanterie , mais cela n’a pas arrangé les visions perverses qui me venaient en tête lorsque je me caressais en prenant ma douche ou le soir dans mon lit .Sans bien m’en rendre compte j’ai commencé à modifier ma tenue vestimentaire : robe plus moulante , décolleté plus généreux , jupe plus courte , et j’ai constaté que mon fils Laurent commençait à me porter une attention particulière qu’il n’avait jamais eu jusque là . De mon côté , un peu par jeu et par coquetterie féminine j’exposais mes seins et mes cuisses beaucoup plus que la morale et la décence que devrait avoir une mère devant son fils ; mais surprendre le regard de mon fils qui se posait sur mes seins lorsque je me penchais vers lui au petit déjeuner m’excitait et me donnait des chaleurs .Mon bébé était devenu un homme et je ne le voyais plus comme avant , pas comme mon fils , pas comme une mère .Divorcé depuis quelques années j’ai un amant que je vois régulièrement mais rien d’extraordinaire avec lui . D’une façon un peu crue je dirai qu’on baise pour calmer nos envies et un manque de sexe commun .Dans ma tête tout se bouscule et quand je prends conscience que je désire mon fils , que j’ai envie de faire l’amour avec lui , de caresser son sexe , de le sentir dans mon ventre ……. un mot me fait presque défaillir …… i****te !Je ne pensais qu’à ça . Laurent s’est aperçu que quelque chose n’allait pas et lorsqu’il m’a serré dans ses bras pour me faire un câlin cette notion d’i****te a vite disparue de ma tête pour le plaisir que me procuraient ses bisous dans le cou et sa main dans ma chevelure .” Je t’aime maman , tu peux tout me dire ….. je ferai tout ce que tu voudras ….”S’il savait ce que j’ai en tête ….Petit à petit notre complicité érotique est revenue et ce genre de câlin plus fréquent . Sous une pulsion sexuelle soudaine j’ai décidé d’en avoir le cœur net et oublier le tabou de l’i****te . Il est majeur et je ne vais pas le forcer à me faire l’amour .Un mardi soir après le diner , je le regarde amoureusement et mon désir pour lui refait surface et je ne tiens plus . J’ai besoin de savoir s’il me désire autant que je le désire . Avant de regarder la télé avec lui je vais prendre une douche et je passe sur moi une nuisette archi courte et par dessus un peignoir que je ne boutonne pas entièrement.Assis dans le canapé , tournée légèrement vers lui avec les jambes repliées sous moi , mon peignoir entrouvert laisse mes cuisses découvertes très haut .Dans la pénombre je surprends son regard plongeant à plusieurs reprises en direction de mes cuisses . Rien ne se passe , pas une remarque et il va se coucher en premier après m’avoir fait une bise et jeté un dernier regard appuyé sur mes cuisses . Je le suis une dizaine de minutes après , et passant devant sa chambre , porte ouverte , je lui dis comme d’habitude :” Bonne nuit chéri “” Bonne nuit maman … je t’aime … ” me répond il .Dans mon lit je n’arrivais pas à m’endormir , je me caresse pour essayer de me calmer , mais finalement cela ne me suffit pas . Je décide de savoir si l’attirance que j’ai pour lui est réciproque . Me relevant je me dirige vers sa chambre , passe ma tête dans l’entrebaillement de sa porte et je lui demande :” Chéri je me sens très seule ce soir , je n’arrive pas à dormir … est ce que je peux venir près de toi ?”Laurent , étonné balbutie un ” oui maman ” tout en me faisant de la place auprès de lui et remarque que je suis en nuisette ultra courte ” Maman tu es presque nue ! ” me dit il en me voyant dans ma nuisette assez transparente .Je m’allonge à côté de lui en soulevant largement son drap et je vois son sexe bien raide . Je lui fais de l’effet , mon fils bande pour sa maman !Je ne peux résister , mon fils m’attire comme un aimant , et pour ne rien arranger il est bien monté. J’ai envie de son sexe .Dans un état second ma tête glisse vers son ventre . De ma main gauche je soulève délicatement son sexe tendu et ma bouche se referme sur son gland dilaté . D’un lent mouvement de tête je commence à monter et descendre sur sa tige dressée .Laurent allongé sur le dos n’a rien dit et n’a pas bougé . En aucune façon il ne cherche à se dérober ou à me repousser .J’ai à peine fait une dizaine de va et vient , avec ma langue qui lèche son sexe , palpant délicatement ses testicules durs et bien remontés que son sexe se contracte et que Laurent crie :” Mamannnnnnnnnnn ! “Dans la seconde qui suit je sens la main de Laurent appuyer sur ma tête et son sexe prisonnier de ma bouche est secoué de multiples contractions . Son sperme chaud et épais se répand dans ma gorge en longues coulées que je déglutis et avale au fur et à mesure .Lorsque Laurent a fini d’éjaculer , son sexe encore raide dans ma bouche je réalise ce que nous venons de faire . Honteuse , confuse et gênée je me relève et sans même le regarder je regagne mon lit .Allongée , l’entrecuisse inondée de mouille , le goût douceâtre de sa semence encore dans ma bouche je me masturbe en pensant à lui .J’ai encore envie de mon fils .Je sens encore dans ma bouche les longues et épaisses coulées de sperme qui se sont échappées de ses testicules . Laurent n’a pas dû avoir canlı bahis şirketleri de rapports sexuels avec sa copine depuis quelques jours . Mon fils a une copine plus âgée qui a un job et qu’il voit principalement du samedi au dimanche après-midi couchant souvent chez elle le samedi soir . Peut être a-t-elle ses règles en ce moment ce qui expliquerait l’abondance de son sperme . Les autres nuits comme il va au lycée il dort à la maison . Etrangement , je ne suis absolument pas jalouse de cette situation . Le mercredi matin en me levant je constate que Laurent est déjà parti . D’un côté je suis un peu soulagé , anxieuse à l’idée de lui dire bonjour et de croiser son regard après ce qui s’est passé .Laurent ne rentra pas à la maison le mercredi soir , sans doute gêné lui aussi par ce qui s’était passé la veille etl a dormi chez sa copine .Il était prévu depuis quelques temps que ce jeudi en fin d’après – midi je parte rendre visite à une grande tante qui avait des problèmes de santé et passer le week-end avec elle . Vers 17 heures Laurent rentre du lycée , me dit bonsoir comme si de rien était et me demande :” Maman … tu veux que je vienne avec toi chez la tante ? “Je ne sais pas comment j’ai réussi à dissimuler ma joie en lui disant :” Oui , avec plaisir .”Laurent prend quelques affaires dans un sac et nous voilà partis . Je suis rassurée et heureuse qu’il m’accompagne car je n’aime pas faire la route toute seule , à cette époque de l’année le jour tombe de bonne heure .Sous ma veste je porte une robe simple , boutonnée sur le devant ; si debout elle m’arrive au dessus des genoux , assise dans la voiture elle m’arrive bien à mi cuisses . Nous roulons depuis presque une demi-heure sans vraiment avoir entamé de dialogue , quand dans la pénombre Laurent pose sa main gauche sur mon genou . Elle glisse entre mes cuisses pour remonter sous ma robe . Je suis surprise puis subjuguée par l’attitude de Laurent . Plus sa main remonte , plus j’écarte mes cuisses lui facilitant inconsciemment sa progression . Sa main arrive au bord de mon sexe et Laurent faufile ses doigts dans mon slip . Impensable il y a quelques jours , mon fils prend l’initiative de me caresser intimement . Je sens mon vagin ouvert et je mouille abondamment . Laurent glisse un doigt sous l’élastique et se fraye un chemin dans ma toison jusqu’à ma fente , entre mes lèvres intimes . Je reçois comme une décharge électrique quand son doigt frôle mon bourgeon sorti de son capuchon et se glisse dans mon vagin .Mes mains crispées sur le volant j’ai du mal à grader mon calme , et lorsque son doigt bouge en moi je voudrai qu’il me prenne sur le champ . Laurent retire lentement sa main d’entre mes cuisses , prend ma main droite pour la poser sur son entrejambe . Sous son jogging son sexe dilaté ressemble à un bâton et je comprends ce qu’il veut . Je le masse un petit moment puis Laurent soulève l’élastique de la ceinture de son jogging , guide ma main dans son slip et je referme mes doigts sur sa tige . J’oublie totalement que je suis sa mère pendant que Laurent me masturbe à nouveau et que je le branle lentement .Brutalement il pousse un gémissement en soulevant son ventre . Dans mes doigts un liquide épais et poisseux se répand , mon fils vient de jouir dans ma main . Nous n’avons pas échangé un mot , mais pendant que Laurent essuie son sexe et ma main pleine de sperme , dans un murmure j’ai droit à :” Je t’aime maman . “Nous somme bien arrivés chez ma tante . Le repas fini , Laurent m’aide à faire la vaisselle et ma tante part se coucher de bonne heure . Laurent prend sa douche en premier , moi ensuite et nous nous retrouvons sur le canapé devant la télé . Mais la télé n’a rien de bien intéressant à nous offrir et nos pensées sont ailleurs ; je le vois dans son regard . Dans la pénombre Laurent se met à genoux devant moi , retrousse ma chemise de nuit , me replie les jambes , écarte mes cuisses et plonge son visage dans mon entrejambe .La tête en arrière je le laisse faire . Sa langue glisse sur mon clitoris gonflé par le désir , sa langue caresse mes grandes lèvres humides avant se s’enfoncer dans ma grotte . Je n’en peux plus et je dois mettre ma main sur ma bouche pour ne pas crier .Sa langue explore tous les replis de mon intimité , ses lèvres se referment sur mon bourgeon gonflé qu’il se met à sucer délicatement . Je vais hurler . J’att**** un coussin et je le plaque sur mon visage pour mordre dedans . Laurent vient en quelques minutes de me déclencher un violent orgasme comme je n’en ai jamais connu .Après ce moment intense je reprends mes esprits et nous allons nous coucher silencieusement dans ma chambre . Dans la quasi obscurité , assise au bord du lit je retire ma chemise de nuit , Laurent fait de même et enlève son pyjama . Ma main part immédiatement vers son entrejambe pour palper ses testicules avant de remonter et de serrer dans mes doigts son sexe tendu . Je fais bander mon fils et j’aime cela .Sans un mot , ses mains sur mes épaules , Laurent me pousse lentement sur le dos . Le sentant s’allonger sur moi j’écarte et relève très haut mes cuisses , totalement offerte . Sans aucune peine son gland bouillant trouve l’entrée de ma grotte et il me pénètre d’une seule poussée de toute sa longueur . Je le maintiens serré contre moi avec mes jambes puis il me fait l’amour , amoureusement en de longs va et vient de son sexe que je sens merveilleusement en moi . Mon fantasme devient réalité , mon fils me fait l’amour ! Je commence à geindre mais Laurent pose sa main sur ma bouche en guise de baillon pour ne pas réveiller ma tante . Je n’ai pas tenu longtemps , dans mon ventre est monté une vague de plaisir , j’ai joui longuement comme jamais . Il a joui aussi , bien planté en moi et j’ai senti sa semence jaillir au fond de mon ventre . Ce fut un moment fantastique quand toujours emboités l’un dans l’autre , me serrant dans ses bras il m’a dit :” Ma petite maman d’amour je t’aime “Nous sommes restés longtemps dans les bras l’un de l’autre à nous caresser et à nous embrasser , à tel point que notre salive coulait aux commissures de nos lèvres . Alors que je caresse ses hanches et ses cuisses , ma main remonte vers son entrejambe . Ses testicules sont encore durs et gonflés , Laurent bande de nouveau comme un âne . Ma vulve est trempée canlı kaçak iddaa de mouille . Je l’attire sur moi en lui murmurant à l’oreille :” Prends moi encore mon chéri , viens dans le ventre de ta maman ….. oui comme ça ….. je te sens bien . Fais moi encore l’amour doucement nous ne sommes pas seuls dans la maison “.Il est resté en moi , ondulant sur mon corps , montant et descendant sans ressortir de mon sexe , restant par moment profondément dans mon vagin , me serrant contre lui et caressant mes seins . Ce fut un moment sensuel merveilleux que je n’avais encore jamais vécu et que je ne suis pas prête d’oublier .Cela a été très dur de ne pas crier quand j’ai senti Laurent jouir une nouvelle fois dans mon ventre en me disant :” Ooooohhhh , maman je t’aime “.et de me déclencher un nouvel orgasme . Je n’avais jamais joui aussi fort avec aucun homme , même pas avec son père .Au petit matin Laurent m’a pris une nouvelle fois ; jamais je ne m’étais offerte à un homme de cette façon . Le vendredi soir et le samedi soir nous avons eu de chaudes étreintes ; Laurent et moi étions devenus amants .En rentrant à la maison le dimanche soir , je n’arrête pas de penser que je suis une dépravée et complètement folle pour avoir fait l’amour avec mon fils . Je suis une mère indigne , mais la main de mon fils qui ne quitte pas mes cuisses découvertes pendant le trajet me rappelle qu’il est consentant et que nous sommes adultes . De plus nous avons bien mis les choses au point , je reste avant tout sa maman qui l’aime follement , je suis aussi sa maitresse quand il le désire et lui mon amant quand j’en ai envie . Nous aurons deux vies séparées , la maman et son fils et le fils amant avec sa maman maitresse , un secret entre nous .Arrivés à la maison il m’entraine de suite dans la chambre . C’est notre première nuit sans avoir à nous soucier de qui que ce soit . Nous nous déshabillons rapidement sans nous quitter des yeux . Je lis son désir dans les siens . Ma petite culotte est toute trempée , je me sens ouverte prête à accueillir Laurent en moi . Je m’allonge sur le lit , j’écarte mes cuisses lui offrant mon intimité en lui murmurant :” Viens mon chéri , fais moi l’amour “.Mon regard ne peut se détacher de son sexe qui se redresse encore , son prépuce se retrousse lentement dégageant son beau gland turgescent . La vision du sexe de mon fils échauffe encore plus mes sens , je ne peux retenir mon envie ; j’embrasse son sexe plusieurs fois avant de gober son gland tout gonflé pour le sucer comme une pomme d’amour . Ma main palpe la chair de ma chair , c’est merveilleux .Laurent me regarde faire un instant puis se place entre mes cuisses , je l’attire sur moi en tirant sur son sexe pour le guider dans ma grotte .Quand son pénis repousse les bords de ma fente il se redresse sur ses deux bras et me regarde les yeux plein de désir comme s’il attendait ma permission .Son gland niché entre les bords de ma fente ouverte dans mon petit cratère , je prends ses deux fesses dans mes mains et lui murmure :” Viens je n’en peux plus , viens dans le ventre de ta maman , vite …. mets la moi , je veux te sentir jusqu’au fond , donnes moi ta liqueur d’amour .”J’appuie sur ses fesses pour enfin le sentir me pénétrer . Dun coup de rein il m’empale , prenant possession de mon fourreau sur toute sa longueur et vient buter à l’entrée de mon utérus . Je pousse un cri de surprise mais aussi de bonheur en me sentant pénétrée et écartelée ainsi par mon fils . Je n’ai jamais ressenti aussi bien une pénétration de mon sexe ! Quelle jouissance !Il est resté fiché en moi et a crier :” Mamannnnnn “Rien qu’au ton de sa voix et de son sexe qui vibre dans ma chatte je pourrai jouir .Il commence à me faire l’amour en longs va et vient , quel bonheur de le sentir en moi sur toute sa longueur .J’attire sa tête vers moi pour l’embrasser passionnément et j’ondule du bassin pour accompagner ses mouvements . Il est tellement excité qu’il ne peut tenir plus longtemps . Laurent me serre contre lui , sa respiration et ses va et vient s’accélèrent ; je le sens trembler , il va jouir , sa bouche se détache de la mienne et amoureusement et me dit :” Maman … maman …. je t’aime !!Je sens qu’il jouit , j’entoure mes jambes autour de ses reins pour le maintenir en bien en moi et son sperme chaud se répand en longues coulées bien au fond de mon vagin qui palpite sur son sexe qui se contracte à chaque giclées .” Oui chéri je te sens bien , c’est bon de te sentir gicler dans mon ventre ; moi aussi mon chéri je t’aime .” Nous restons emboités longtemps pendant que le sexe de Laurent continue d’avoir des contractions expulsant sa semence restante . Je n’ai pas vraiment joui , tellement attentive à son plaisir et voulant savourer son éjaculation .Maintenant je vais me donner le plaisir que je sens monter en moi .Ondulant du bassin je constate qu’il a gardé toute sa vigueur . Je le renverse sous moi , le chevauche ; je monte et je descend lentement sur son sexe raide . Je me frotte sur son sexe comme une chatte en chaleur et je m’enfonce le plus loin possible pour l’avaler entièrement et sentir son gland contre mon utérus . Mon fils se laisse faire en regardant son sexe entrer et sortir du mien . Je me penche sur lui , nous nous embrassons passionnément . Pendant que ma langue joue avec la sienne Laurent caresse mes seins lourds qui bougent au rythme de mes mouvements puis il suce mes tétons durcis par le plaisir avec toujours cette merveilleuse sensation de son sexe dans mon vagin noyé de son jus et du mien .Je profite de mon fils longuement , la tête enfouie dans son cou le couvrant de baisers . Ses mains jouent avec mon corps et elle se crispent sur mes hanches quand je jouis bruyamment et longuement en lui disant tout l’amour que j’ai pour lui . Laurent me rejoint dans mon orgasme et son sexe remplit de nouveau mon ventre de mère de sa semence i****tueuse qui pourrai m’engrosser si je ne portais pas un stérilet .Entre deux gémissements Laurent me murmure encore :” Maman chérie , tu es sublime , je t’aime ……. “De ce jour de début 2015 jusqu’à la rentrée scolaire en octobre 2015 , nous avons dormi ensemble presque toutes les nuits , sauf quand il dormait chez sa copine ou quand sa jeune cousine venait passer quelques jours à la maison . Dans ce cas Laurent canlı kaçak bahis me rejoint dans mon lit tard dans la nuit et nous faisons l’amour en silence et il regagne sa chambre ensuite .J’ai toujours aimé faire des fellations à mes amants , mais avec mon fils c’est pire encore . J’adore vraiment prendre son sexe encore un peu mou pour le sentir gonfler et s’allonger dans ma bouche . Lui aussi aime ça , il me dit que je le suce mieux que sa copine et que dans mon ventre il jouit différemment qu’avec sa copine ; que son sexe ne presse pas autant le sien quand il me fait jouir .Pratiquement chaque matin avant qu’il ne parte au lycée nous avons un moment sexe , que ce soit au lit , dans la salle de bain ou dans la cuisine . Au lit nous faisons l’amour presque tendrement , dans la salle de bain il me rejoint et me prend sous la douche , dans la cuisine c’est plutôt en levrette ou penchée sur la table . Parfois juste avant qu’il ne parte je le fais asseoir pour me mettre à genoux devant lui . Je prends ses testicules dans une main et de l’autre je guide sa tige vers ma bouche en tirant doucement sur son prépuce pour décalotter son gland que j’admire à chaque fois , Je le tète doucement en branlant sa tige jusqu’à ce que ses bourset de leur jus jusqu’à la dernière goutte .Je me souviens des vacances de Pâques 2015 où sa cousine était chez nous . Nous avions fait l’amour dans la nuit sans faire de bruit , ce qui n’est pas facile quand il me donne un bel orgasme . Dans la cuisine je préparais le petit déjeuner et ma nièce dormait encore . Laurent est arrivé sans bruit , m’a pris dans ses bras et en m’embrassant dans le cou il m’a dit :” Maman j’ai envie de toi ” Collé contre moi , dans mon dos je sentais son sexe en érection . Je portais un long t-shirt sans rien dessous . Ses mains sur mes hanches , sous le t-shirt j’ai senti remonter la gauche pour prendre possession de mes seins , il faisait rouler mes tétons dressés entre son index et son pouce pendant que l’autre caressait ma toison . Quand son doigt a glissé dans ma fente jusqu’à l’entré de ma grotte dégoulinante de mouille . Je l’ai laissé faire tellement je suis bien dans ses bras . De toute façon je ne peux lui résister et je suis prête à faire tout ce dont il a envie . La tête penchée en arrière , nos lèvres se sont rencontrées et nos langues se sont mélangées dans un long baiser amoureux J’étais excitée et en me cambrant je lui ai dit :” Qu’est ce que tu attends ? Prends moi !” Et si Julie arrive ?”” Nous l’entendrons bien descendre , dépêches toi ! “Je me suis penchée en avant sur la table de la cuisine et j’ai écarté mes fesses de mes mains pour lui offrir mon entrejambe et l’entrée de ma grotte dégoulinante . En moins de temps qu’il ne faut pour le dire , Laurent a relevé mon t-shirt sur mes reins , baissé son pyjama , une mains tenant fermement ma hanche , l’autre a guidé son sexe entre les lèvres de ma chatte .J’ai poussé un râle de plaisir , et heureusement que j’étais mouillée car je ne m’attendais pas à ce qu’il s’enfonce en moi d’une seule poussée . Ni l’un ni l’autre n’avons pu tenir , après quelques va et vient très rapides , ses doigts crispés sur mes hanches je l’ai entendu gémir :” Maman !!!!!!!! “” Tais toi tu vas réveiller ta cousine “Planté en moi , son sperme chaud a inondé mon jardin d’amour et du coup cramponnée à la table j’ai joui aussi fort . J’étais dans un autre monde , jamais un homme ne m’avait procuré d’orgasmes aussi rapides , forts et intenses que mon fils . En rela chant son étreinte et se retirant de moi , en m’embrassant dans le cou j’ai eu droit à :” Je t’aime maman “Je suis restée affalée quelques secondes sur la table de la cuisine avant de reprendre mes esprits et mer relever . Dans mon ventre une sensation fantastique m’a fait frissonner , j’ai senti le sperme de mon fils s’écouler lentement de mon vagin sur mes cuisses . Sans attendre j’ai pris un sopalin que j’ai coincé dans ma vulve le temps que Laurent libère la salle de bain et ouvert la fenêtre pour faire disparaitre les effluves de notre accouplement furtif .Tout l’été 2015 entre mon fils et moi cela n’a été que tendresse , complicité , amour , plaisir et sexe . Malheureusement depuis octobre 2015 pour poursuivre ses études Laurent s’est éloigné du domicile familial et j’en souffre beaucoup . Pour l’oublier un peu j’ai noué des relations avec un homme , qui d’amant est devenu mon compagnon , et soit dit en passant c’est un bel homme et il me baise très bien . Mais cela n’a rien solutionné , ce n’est pas mon fils , Laurent me manque toujours .J’ai un besoin irrationnel de sentir son sexe dans ma main , ma bouche et mon ventre . A l’occasion de sa première visite fin novembre nous avons craqué tous les deux . Mon compagnon s’étant absenté pour des raisons professionnelles nous avons dormis ensemble . Dormir est un bien grand mot car nous avons passé la nuit à faire l’amour . Heureusement que j’avais eu la présence d’esprit l’entrée de ma grotte avec un peu de vaseline avant de nous retrouver au lit . Nos rapports durent ainsi plus longtemps et à chaque fois que Laurent me prenait je jouissais comme une folle . Cette nuit là j’ai du avoir 5 à 6 orgasmes . C’est totalement épuisées que nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre .Un jour il m’a fait la surprise de venir m’attendre à la sortie de mon travail . Dans sa voiture je l’ai embrassé goulument tout en caressant son entrejambe . Au motel , la porte de la chambre à peine fermée je lui ai baissé son pantalon et je lui ai fait une longue fellation jusqu’à ce qu’il m’offre ma récompense , sentir gicler sa semence dans mon gosier pour me régaler de sa liqueur chaude et abondante . J’ai continué à le caresser pour maintenir son érection , écartant mes cuisses je lui ai demandé :” Chéri baise moi , fait jouir ta maman ” Il m’a baisée , défoncée la chatte , j’ai joui 2 fois .Mon fils continue de voir sa copine les fins de semaines , moi j’ai retrouvé la sérénité et je baise avec mon compagnon en pensant à mon fils car avec lui je ne baise pas ….. je fais l’amour .Laurent et moi discutons parfois de notre situation hors normes et nous ne savons pas où cela nous mènera . Nous avons décidé de continuer à vivre notre relation amoureuse sans plus nous poser de question , sans regret ni remord d’avoir entamé cette relation interdite par la morale et la société bien pensante , nous savons que nous ne pouvons pas nous passer l’un de l’autre tant qu’il ne se mariera pas et qu’il n’aura pas d’enfant . S’il se marie un jour ……..BISOU…………….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir